Acheteur médias

à partir de 14 900 Fcfa / mois

L'acheteur medias négocie avec les différents supports (affichage, presse, Internet, TV) les espaces publicitaires qui offrent la meilleure visibilité à l’annonceur.

Activités principales
Compréhension et appropriation des problématiques de l’annonceur
Recueillir et comprendre les objectifs de la campagne de communication de l’annonceur (promotion d’une marque, lancement d’une nouvelle marque, élargissement de sa cible clientèle…).
Connaître le positionnement de la marque et sa cible clientèle privilégiée (sexe, âge, CSP, localisation géographique, style de vie…).
Identifier les médias, les supports et les formats de prédilection de l’annonceur ; apprécier ses habitudes en termes de plans médias.
Reprendre l’historique des précédentes campagnes, les investissements réalisés par support et les résultats obtenus ; apprécier la pertinence des choix en matière d’arbitrage entre les différents médias.
Observer les pratiques de la concurrence, identifier les best practices et les tendances actuelles.
Proposer des évolutions du plan médias qui permettront d’optimiser les investissements publicitaires de l’annonceur : modification de la fréquence ou du format de diffusion sur les supports retenus, négociation de produits additionnels pour mieux relayer la campagne de communication (par exemple, insertion du logo de la marque sur la page d’accueil du site web du magazine retenu dans le plan médias).

Négociation des acquisitions d’espaces publicitaires
Prendre contact auprès des régies publicitaires internes et externes qui commercialisent les espaces sur les supports préconisés par le plan médias.
Entamer les négociations commerciales, en s’appuyant par exemple sur l’augmentation possible de la fréquence de diffusion de l’annonceur sur ce support ou sur des éventuels accords-cadres entre l’annonceur ou l’agence et le support en question.
Réserver des espaces publicitaires avec les chefs de publicité de chaque support en tenant compte du budget défini par média ou par support, en respectant le calendrier de diffusion arrêté dans le plan de communication.
Négocier le meilleur emplacement, au moindre coût, afin d’optimiser l’impact publicitaire (en termes de notoriété et éventuellement de ventes).
Rechercher des promotions en jouant sur le volume et l’achat à la dernière minute.
Estimer le coût d’opportunité par espace acheté, afin de limiter le risque client.
Faire évoluer le plan médias, proposer de nouveaux supports si les négociations n’aboutissent pas favorablement (baisse insuffisante des tarifs, emplacements déjà pris…).
Faire valider par l’annonceur les tarifs et les emplacements négociés, afin de réserver définitivement les espaces.

Suivi de la déclinaison des plans médias
Accompagner l’annonceur et les supports dans le déploiement du plan médias.
Préparer la mise en œuvre des campagnes médias en s’informant des caractéristiques techniques et graphiques des éléments de communication à transmettre.
Veiller au respect du rétroplanning (dates et étapes intermédiaires jalonnant le travail de conception des éléments de communication avant leur parution), afin de garantir la bonne application du médiaplanning.
Récupérer tous les éléments de communication conçus spécialement pour chaque média et les fournir aux différents représentants des supports.
Suivre l’intégration des éléments de communication au sein des espaces publicitaires sélectionnés.
Résoudre les différents problèmes techniques qui peuvent survenir lors de l’intégration (perte ou taille des visuels…).
Faire valider les BAT (bon à tirer) par le commanditaire, avant la diffusion massive de la campagne de communication.
Gérer le plan médias de façon administrative, en remplissant toute la documentation technique et en payant les supports.

Analyse des retours de campagnes médias
Suivre les rendements des parutions de campagne, en termes d’audience et de ventes indirectes.
Faire remonter les résultats auprès des différents intervenants chez l’annonceur et au sein de l’agence.
Comprendre et expliquer le succès ou l’échec du plan médias déployé.
Proposer des actions correctrices qui permettront de limiter les pertes financières ou, au contraire, d’optimiser les retombées médiatiques positives.



différents formats publicitaires existants, Off line et Online

-Outils bureautiques (Excel, PowerPoint, Word…) et outils informatiques plus spécifiques aux médias

Abonnez vous